serviettes hygiéniques visibles

Toilette de la peau, du siège et des organes génitaux

L’état de la peau est généralement le reflet de l’étal de santé global ; tout bébé en bonne santé a une peau douce, bien marbrée, après la période des premiers jours. Comme les autres organes, la peau reste immature pendant les premières semaines. Elle est très perméable aux agents chimiques.

C’est pourquoi il faut utiliser des eaux de toilette sans alcool. Elle est hypersensible aux rayons solaires : vous pouvez exposer un bébé de 2 mois au soleil, mais seulement quelques minutes par jour et au commerçant tout doucement par les pieds ; cette sensibilité au soleil est également due à la faible pigmentation, habituelle, de la peau du petit enfant.

Durant les deux premiers mois la sudation est inexistante; de ce fait la peau, moins lubrifiée, se dessèche et gerce plus facilement. Un peu plus tard, si le bébé est trop couvert, dans une atmosphère insuffisamment humidifiée, des zones de sudation excessive avec « boutons de chaleur » peuvent s’observer.

Au cours des trois premiers mois certaines régions du visage, du thorax, sont le siège d’une sécrétion sébacée exagérée du fait de la stimulation hormonale maternelle de la fin de grossesse. Ensuite cette peau trop grasse par endroits (et génératrice entre autres de croûtes de lait) aura tendance à devenir nettement plus sèche.

Vous voyez, combien la peau de votre bébé mérite de soins et d’attentions. Par elle, il appréciera vos caresses, vos baisers, votre chaleur, et ce contact intime a un rôle considérable pour son bien-être et son bon développement.

Les soins du siège sont une partie importante de la toilette quotidienne et le bébé doit être lavé à chaque change s’il a eu une selle ou a uriné.

L’habitude est heureusement prise de considérer que l’eau et le savon « savon de Marseille glycérine »  sont les meilleurs moyens de donner une peau douce et très saine; les crèmes et les pommades doivent être réservées pour la nuit, le bébé risquant alors d’avoir un contact plus prolongé avec des couches souillées.

Il faut donc laver le siège aussi souvent que possible, bien rincer, bien sécher, surtout les régions des plis. Toute humidité persistante est facteur d’irritation, de macération et peut favoriser l’apparition d’une infection du siège.

Si les couches ne sont ni sales ni humides, vous pouvez vous Contenta de passer de l’huile d’amande douce ou un lait de toilette.

Si des rougeurs commencent à apparaître vous pouvez laver avec un savon acide ou désinfectant, bien rincer, et passer ensuite une solution de colorant (éosine à l’eau par exemple).

Votre bébé aura toujours ainsi un très beau siège. Les organes génitaux doivent être particulièrement nettoyés et séchés, surtout après chaque selle. Chez la petite fille, il faut bien écarter grandes et petites lèvres, et ne laisser ensuite aucune trace d’humidité.

Chez le garçon, il faut, à chaque bain, nettoyer au mieux sous le prépuce. En savonnant et en rinçant bien, en tirant tout doucement sur le prépuce dans le bain, manœuvre alors non douloureuse, on peut obtenir progressivement un decolletage total ou partiel.

Les adhérences du prépuce sur le gland doivent être respectées : n’essayez pas de les décoller : elles auraient tendance à se recoller; ce sera plus tard l’affaire d’un praticien, et seulement en cas de nécessité. Mais cette toilette peut nécessiter de donner le bain à deux et le papa doit parfois vous aider.

Je vous propose aujourd’hui les serviettes hygiéniques visibles permettant à votre corps de respirer pendant vos règles, avec surface extra douce, et non parfumé.

A voir également :