Peignoir bébé grenouille

Laisser l’enfant choisir abaisse, certes, sa résistance

Jusqu’à l’âge de neuf ans, évitez de demander à l’enfant de choisir. Cela revient à le faire grandir trop vite. L’une des premières causes de stress chez l’adulte est justement la multitude de décisions qu’il est tenu de prendre. Interroger l’enfant sur ce qu’il préfère ne fait que le mettre sous pression. Et s’enquérir systématiquement de ce qu’il souhaite, ou ressent, équivaut en quelque sorte à lui laisser les clés de la maison.

La liberté et la responsabilité sont source d’anxiété quand on n’y est pas suffisamment préparé, ce qui est le cas des enfants de moins de neuf ans. Ils ont besoin de parents forts qui sachent ce qui est le mieux pour eux, tout en étant capables de les écouter pour mieux cerner leurs attentes. Rien n’empêche un parent d’accorder ses requêtes aux besoins de l’enfant, du moment qu’il reste maître du jeu.

D’une certaine manière, ce principe peut être comparé aux règles du système judiciaire. Une affaire jugée ne peut être rouverte que si de nouvelles pièces sont apportées au dossier. De la même façon, ce n’est pas parce qu’un enfant résiste que ses parents doivent aussitôt revenir sur leur décision. En revanche, lorsque la communication avec l’enfant met en lumière de nouveaux besoins ou de nouvelles attentes, rien ne leur interdit de reconsidérer leur position. Autrement dit, ce n’est pas la peur du conflit qui les fera changer d’avis, mais seulement les éléments inédits d’appréciation qui se manifesteront éventuellement. En l’absence de ces derniers, le verdict prononcé sera ferme et définitif.

Peignoir bébé grenouille est pratique, facilement lavable, amusant, avec capuche pour plus de confort.

À découvrir sur arnolddc.com: