Pampers baby dry

les sports pendant la grossesse

Peut-on continuer à pratiquer un sport pendant la grossesse ? Tout dépend du sport envisagé, de l’entraînement de la future mère, de la manière dont elle le pratique (avec modération ou avec excès) et de son état de santé.

Votre grossesse est normale, vous êtes sportive et entraînée : continuez à pratiquer un sport, sauf s’il est contre-indiqué pendant la grossesse , mais faites-le avec modération, en connaissant vos limites : tout excès peut être dangereux. L’excès, c’est le surmenage, l’essoufflement et une femme enceinte se langue vite. En effet, dés le début de la grossesse, l’activité de base de l’organisme s’accroît du 10 % : le cœur augmente ses pulsations cardiaques, la femme consomme plus d’oxygène. La grossesse peut être assimilée à une activité sportive d’endurance.

Tout surcroît d’activité physique s’ajoutera à cette augmentation de base et sera d’autant plus fatigant.

A cause de cette fatigue, les exercices et sports violents, notamment de compétition, seront interdits. D’une façon générale, les sports collectifs (volley, basket, etc.) sont contre-indiqués car il est difficile de limiter son effort quand on est au milieu d’un groupe.

Et même si tout va bien, mieux vaut à l’exception de la marche et de la natation ne plus pratiquer de sport pendant la deuxième moitié de la grossesse. Ceci est d’autant plus recommandé qu’il s’agit d’un sport fatigant ou exposant au risque de fracture.

Mais si la grossesse n’est pas normale, le sport est déconseillé.

Passons maintenant en revue quelques sports courants.

  • Alpinisme.

Des randonnées en montagne, oui, mais sans dépasser 1 000 à 1 200 mètres d’altitude : une femme enceinte est plus sensible au manque d’oxygène. De l’ascension sportive, du rocher, de la varappe, non. Le risque à éviter (j’y reviendrai souvent), c’est la chute.

  • Bicyclette.

La bicyclette est un sport actif, qui fait travailler de nombreux muscles, et qui est bon pour le muscle cardiaque. Mais quand on parle de bicyclette, il y a deux aspects complètement différents : d’un côté la bicyclette-tourisme pour se promener ; elle n’est pas cri cause sauf a la fin de la grossesse ; soyez prudente cependant car les pertes d’équilibre ne sont pas rares et la chute peut arriver.

Et il y a la bicyclette moyen de transport quotidien, au milieu des encombrements, qui comporte des risques à cause de la fréquence des accidents des deux-roues. Quant au V.T.T., il est naturellement déconseillé : c’est un vélo qui est fait pour les terrains accidentés, il y a donc trop ils risques de chute.

Le cyclomoteur et la moto sont fortement déconseillés à cause des risques d’accidents.

  • Danse classique, danse rythmique.

Oui. tout à fait possible.

  • Équitation.

Non, le risque de chute est trop grand.

  • Golf.

Excellent, puisqu’il concilie grand air et marche. Mais vous serez très vite gênée par votre ventre.

  • jogging.

Il est plutôt déconseillé pendant la grossesse et doit être remplacé par la marche. Au premier trimestre, celles qui aiment le jogging peuvent néanmoins le pratiquer avec modération.

Pampers baby dry sont très pratiquées et faciles, sont dotées d’un voile extra-absorbant qui assure jusqu´à 12 heures bien au sec et leur prix est tout ce qui est de raisonnable vu leurs performances fuite !

À découvrir sur arnolddc.com: