Les yeux qui coulent

Il est fréquent que le nouveau-né présente, à l’âge de 2 ou 3 jours, des yeux rouges, ou « collés », ou suppurant un peu, et vous notez une goutte de pus en un coin de l’œil. Il est de bonne règle de mettre, dès la naissance, une goutte de collyre antibiotique sur chaque œil, car celte conjonctivite que présente votre bébé a été contractée au moment de l’accouchement, lors du passage par les voies génitales.

En nettoyant les yeux trots ou quatre fois par jour avec une compresse (et jamais de coton) imbibée de sérum physiologique et en mettant ensuite dans l’œil une à deux gouttes de collyre antibiotique, nu guérit facilement cette infection de surface qui n’a aucune conséquence pour l’avenir et rie retentit en rien sur la vue.

Mais il arrive que cette conjonctivite « traîne ». Elle s’atténue, puis reprend. Vous remarquez, au bout de quelques jours, que votre bébé larmoie facilement. Après trois ou quatre jouis de collyre, les larmes sont claires. Vous interrompez l’usage du médicament et l’œil suppure à nouveau. Il est probable alors que le canal lacrymal est bouché.

Celui-ci part de la paupière inférieure, à l’angle interne de l’œil et conduit les larmes vers la cavité nasale par un trajet rectiligne. Au cours de la formation de l’embryon, il est fait de deux parties. l’une venant du nez, l’autre de l’œil. La jonction entre ces deux portions est parfois imparfaite, étroite, ou même ne se fait pas. Si elle est trop mince elle s’encombre facilement de mucosités venant de la conjonctivite et c’est pourquoi on peut essayer, après avoir mis la goutte de collyre, d’appuyer un peu fort en haut du nez, à l’angle interne de l’œil. Cette petite manœuvre suffit parfois à rendre de nouveau perméable le canal partiellement obturé.

Mais si, vers l’âge de 6 à 7 semaines, le larmoiement et la conjonctivite persistent, il conviendra de montrer le bébé à un ophtalmologiste compétent qui jugera s’il faut déboucher le canal lacrymal. Cette petite intervention, parfaitement bénigne mais délicate, consiste à enfoncer une petite sonde très fine, de façon à enlever le bloc de mucosités ou à perforer la membrane encore située à la jonction des deux parties du canal. Elle est en général curative. mais il faut parfois la renouveler.

Pampers new baby taille 1 sont très confortables, très absorbantes et très solides, bébé reste au sec et les fuites sont très rares !

A voir également :

Prendre le temps d’écouter ses enfants

Si les menaces et les réprimandes permettent parfois de faire plier l’enfant et d’économiser un temps précieux, cette méthode ne fait qu’entraîner plus de résistance à long terme. Les mères disent souvent : « Mon gamin choisit toujours le pire moment pour faire un caprice. C’est à croire qu’il attend que je sois débordée pour me tenir tête. »

Effectivement, les enfants qui n’ont pas le droit d’exprimer leurs désaccords accumulent de la frustration, qu’ils laissent éclater lorsque les parents se trouvent en position de faiblesse. Ce phénomène pourra facilement s’inverser si vous prenez le temps, dès que possible, d’écouter ce que votre enfant a sur le cœur. N’ayez de cesse de lui montrer qu’il existe et que vous le comprenez.

Si vous n’avez jamais le temps de l’écouter, c’est que vous ne répondez pas à ses besoins. Dites-vous seulement qu’une minute de prévention vaudra des heures de guérison. N’attendez pas que votre enfant vous lance à la figure toute sa rancœur. En sondant les causes de sa résistance dès que vous en aurez la possibilité, vous verrez qu’il évitera de se braquer dans les situations les moins confortables pour vous.

Rappelez-vous que cet effort ne vous prendra guère plus de cinq minutes, et qu’il profitera à tout le monde. Il est plus important d’écouter son enfant que d’être à l’heure à ses rendez-vous. Voyant que vous prenez le temps de l’écouter, votre enfant fera lui-même des efforts pour vous laisser du temps libre. La coopération repose sur le principe du donnant-donnant. Offrez-lui votre attention, et il vous écoutera mieux à son tour.

Pampers simply dry t4  7-18kg sont les couches Pampers les plus absorbantes et les mieux ajustées, et réception extrêmement rapide.

A lire absolument:

Laisser l’enfant choisir abaisse, certes, sa résistance

Jusqu’à l’âge de neuf ans, évitez de demander à l’enfant de choisir. Cela revient à le faire grandir trop vite. L’une des premières causes de stress chez l’adulte est justement la multitude de décisions qu’il est tenu de prendre. Interroger l’enfant sur ce qu’il préfère ne fait que le mettre sous pression. Et s’enquérir systématiquement de ce qu’il souhaite, ou ressent, équivaut en quelque sorte à lui laisser les clés de la maison.

La liberté et la responsabilité sont source d’anxiété quand on n’y est pas suffisamment préparé, ce qui est le cas des enfants de moins de neuf ans. Ils ont besoin de parents forts qui sachent ce qui est le mieux pour eux, tout en étant capables de les écouter pour mieux cerner leurs attentes. Rien n’empêche un parent d’accorder ses requêtes aux besoins de l’enfant, du moment qu’il reste maître du jeu.

D’une certaine manière, ce principe peut être comparé aux règles du système judiciaire. Une affaire jugée ne peut être rouverte que si de nouvelles pièces sont apportées au dossier. De la même façon, ce n’est pas parce qu’un enfant résiste que ses parents doivent aussitôt revenir sur leur décision. En revanche, lorsque la communication avec l’enfant met en lumière de nouveaux besoins ou de nouvelles attentes, rien ne leur interdit de reconsidérer leur position. Autrement dit, ce n’est pas la peur du conflit qui les fera changer d’avis, mais seulement les éléments inédits d’appréciation qui se manifesteront éventuellement. En l’absence de ces derniers, le verdict prononcé sera ferme et définitif.

Peignoir bébé grenouille est pratique, facilement lavable, amusant, avec capuche pour plus de confort.

À découvrir sur arnolddc.com:

L’échec de la manière douce

En général, les adeptes de la manière douce capitulent devant les injonctions de leurs enfants parce que c’est la seule façon qu’ils connaissent pour mettre fin à leurs coups d’éclat. Renonçant aux punitions et aux fessées qui ont marqué leur enfance et prouvé leur inefficacité, ils se retrouvent du coup totalement désarmés. En tolérant tous les écarts de conduite, ils laissent croire à leurs bambins que c’est en faisant un caprice ou en piquant une grosse colère que l’on parvient à ses fins.

La manière douce revient à se soumettre littéralement aux désirs de l’enfant. On cherche par tous les moyens à éviter les conflits. Ne sachant comment faire face à la résistance de l’enfant, on tente d’y mettre un terme en capitulant. Si les parents parviennent ainsi à faire comprendre qu’on a le droit de dire non, ils échouent lamentablement à montrer qu’ils sont les chefs.

Certains spécialistes disent, en toute bonne foi, qu’il faut toujours laisser à l’enfant la possibilité de choisir. Si cette approche permet, certes, de vaincre sa résistance, elle ne l’incite guère à coopérer. Elle revient simplement à lui offrir encore plus de pouvoir, c’est-à-dire à sacrifier votre propre autorité.

Les prix pampers new baby France plus que raisonnable ! Sont douces comme de la soie, dotée des canaux magiques qui aident à répartir l’humidité uniformément pour offrir notre meilleure protection.

Articles associés: